Accompagnement de projets

L’accompagnement de projets du GAB 44

ZOom sur un projet en cours : le Kiosque Paysan se lance ! 

Né d’un projet collectif multi-acteurs de produits fermier locaux/bio, en construction depuis 2017 le Kiosque Paysan émane du besoin d’une plateforme locale mutualisée pour les producteurs et artisans et leurs débouchés.

Ce projet de territoire innovant s’inscrit au service de l’Economie Sociale et Solidaire, d’une agriculture paysanne respectueuse de l’homme et de l’environnement, des circuits courts de proximité, et avec un fonctionnement démocratique.

Il a pour vocation d’être la première solution collective, de mutualisation logistique pour les circuits courts, locaux et bio de Loire-Atlantique, en simplifiant la logistique vers le plus grand nombre de débouchés actuels ou potentiels.

Le Kiosque Paysan permettra de livrer les magasins spécialisés, les magasins de producteurs, la restauration commerciale, la restauration collective, des points de dépôt, etc. en mutualisant les coûts liés à la logistique. Le projet garantit un juste prix aux producteurs et un accès facilité pour les consommateurs de produits locaux de qualité́.

A l’automne 2020 démarre la phase opérationnelle du Kiosque. Pour cela, les organisations de producteurs de Loire Atlantique (GAB44, Terroirs 44, CAP44, FDCIVAM44 et Manger Bio 44) et membres aval du Kiosque Paysan (Grande Barge, Scopéli) vous consultent, adhérents ou fournisseurs, pour faire un état des lieux de vos besoins de facilitation de vos livraisons.

Des réunions seront proposées de 18h30 à 20h00 afin de vous présenter le projet et de construire, avec vous, le service qui vous sera le mieux adapté.

Le 5 Octobre à Chateaubriant, à la ferme de la Rousselière

Le 14 Octobre à Redon à l’espace Connexion Paysanne

Le 6 Octobre à Saint Colomban à la ferme de Rublé ( !!!! 16h30/18h !!!)

En octobre à Herbignac  (date à venir)

Au programme :

  • Présentation du Kiosque Paysan quelles ambitions, quelles valeurs ?
  • Ateliers sur la logistique sur votre territoire : comment s’organise-t-elle ? Quels sont les besoins ?
  • Perspectives et prochaines étapes du Kiosque Paysan

Pour plus d’informations, pour vous inscrire vous pouvez remplir le formulaire suivant , https://framaforms.org/inscription-pour-la-reunion-de-lancement-du-kiosque-paysan-1599487771 contactez Béryl ROUILLER 0617188639 ou beryl.rouiller@gab44.org

 

L’engagement du reseau bio dans les filières de commercialisation

La FNAB fait la promotion d’une agriculture de qualité, respectueuse de l’environnement, des Hommes et des territoires.

Pour donner corps à ce projet, elle et son réseau se sont engagés dans la structuration de filières de commercialisation biologiques au travers d’actions portant sur :

  • l’organisation des agriculteurs biologiques en vu de valoriser collectivement et à un juste prix les produits bio de leur territoire (que ce soit en vente directe, circuits courts ou longs), tout en favorisant la structuration de filières fondées sur l’équité et la solidarité entre paysans quelque soit la taille de leur ferme ;
  • la concertation avec les acteurs aval des filières afin d’encourager le développement de cadres partenariaux pérennes avec la distribution, les transformateurs et/ou les consommateurs, établis sur le partage équitable des risques, la transparence et le respect mutuel; ceci en favorisant la planification et la contractualisation, mais également les innovations partenariales telles que les sociétés coopératives d’intérêt collectif.

La FNAB apporte également son expertise et défend les spécificités de l’agriculture biologique pour une meilleure prise en compte de celle-ci au sein des textes législatifs ayant trait aux filières de commercialisation, mais également au sein des commissions des Interprofessions bio et des conseils spécialisés de France AgriMer.

 Pourquoi la FNAB s’investit sur le sujet ?

La construction des filières est indispensable pour que les produits bio soient accessibles partout en France à un prix raisonnable tout en faisant vivre les producteurs. Le maintien d’une agriculture bio paysanne basée sur les spécificités pédoclimatiques, économiques et sociales de chaque territoire est également dépendant des choix faits en termes d’organisation des filières, des liens entre les acteurs et de la finalité accordée à l’acte commercial.

Le modèle des filières conventionnelles s’est éloigné de ces objectifs. Il a abouti à la concentration des moyens de production, à la spécialisation des territoires, à la disparition des fermes, à l’utilisation toujours très importante d’engrais et de produits phytosanitaires chimiques qui polluent notre environnement et au maintien d’un corporatisme qui montre chaque année un peu plus ces limites.

La FNAB et son réseau convaincus que l’organisation des filières joue un rôle fondamental dans l’évolution des modes de productions se sont donc investis sur ces sujets depuis les années 90.

 Quelques exemples DE projets developpés

Voici quelques exemples phares de filières locales structurées ces quinze dernières années par nos adhérents :

  • 2016 Accompagnement des Biocoop sur la relocalisation des approvisionnements
  • 2015 Accompagnement de l’approvisionnement de Local Pllanet, légumerie de transformation de légumes bio et locaux à Savenay
  • 2013 Association Blé Farine Pain Bio de l’Estuaire, filière locale du blé au pain regroupant producteurs, minotier et boulangers
  • 2009 Manger Bio 44, outil de mutualisation des producteurs et organisation de producteurs de la commercialisation en circuits courts, dont la restauration collective
  • 2006 Fromagerie Les Paysans Fromagers Nantais, atelier collectif de transformation laitière
  • Marché bio de Trentemoult

 

Partager