Céréales

les enjeux des filières céréales biologiques

La demande de céréales biologiques en France est croissante, que cela soit pour l’alimentation humaine ou l’alimentation animale. Cette demande fait face à un déficit important de production biologique en France.

En cohérence avec le projet porté par l’agriculture biologique, il est nécessaire de relocaliser ces productions par la construction de filières locales et la mise en place d’un prix rémunérateur pour les producteurs biologiques.

 

Pour en savoir plus :

 

La relocalisation d’une filière blé bio en Loire-Atlantique

En 2010, le réseau des agriculteurs biologique des Pays de la Loire (Coordination Agrobiologique des Pays de la Loire) a réalisé une enquête auprès des acteurs de la filière céréales implantés travaillant dans notre Région. Cette étude a mis en évidence, entre autres, un fort déficit de production en blé panifiable bio. Actuellement, plus de 15 000 T de blé bio sont importés hors de la région pour satisfaire les besoins des meuneries locales :
– Est de la France,
– région Centre,
– pays de l’Est de l’Europe.

 

Ainsi le GAB 44 a initié en 2012 un projet de valorisation locale de blé biologique. Ce projet a pour objectifs :

  • La relocalisation d’une part de la production de blé panifiable,
  • Suite aux deux années consécutives de sécheresse, la sécurisation des systèmes d’élevage par la production de paille au sein des exploitations,
  • La mise en place d’une filière pain bio locale,
  • L’approvisionnement de la restauration collective en pain bio local.

 

Ce projet est soutenu par le Conseil Régional des Pays de la Loire.

 

Filières innovantes en grandes cultures

La Coordination Agrobiologique des Pays-de-la-Loire initie de nombreux projets : quinoa, pâtes alimentaires… Vous pouvez retrouver ces informations sur les Bulletins CAB téléchargeables sur le site de la CAB Pays-de-la-Loire.

Partager