Espace Agriculteurs : Accompagner les agriculteurs

Les formations à venir...

 

Formations : Inscrivez-vous dès à présent ! Le GAB 44 prévoit de réaliser des formations sur la conversion en AB et la gestion de la biodiversité :

          - " Connaitre l'Agriculture Biologique "

          - " Convertir son élevage en AB "

          - " Combattre les parasites des cultures en développant les auxiliaires "

 

 

" CONNAITRE l'AGRICULTURE BIOLOGIQUE "

 

- Dates : 03 et 15 avril 2014

 

- Lieu : GAB 44 ou Maison de l'Agriculture

 

- Public : Agriculteurs de toutes les productions animales et végétales désirant découvrir l’AB ou préparer leur projet de conversion

 

- Objectifs :

          * Découvrir le fonctionnement des différentes filières de l’Agriculture Biologique et leur potentiel

          *Connaître la réglementation et les aides pour ce mode de production

          * Connaître l’organisation de l’Agriculture Biologique

 

- Intervenant : Gilles LE GUELLAUT (CA 44) et Lucas BRIAND (GAB 44), conseillers bio

 

- Programme détaillé : Vous trouverez le programme détaillé de la formation au bas de la page

 

- Inscription : GAB 44 ou Chambre d'Agriculture 44

 

 

 " CONVERTIR SON ELEVAGE EN AB "

 

- Dates : 10 et 24 avril 2014

 

- Lieu : GAB 44 ou Maison de l'Agriculture

 

- Public : Eleveurs désirant découvrir l’AB ou préparer leur projet de conversion

 

- Objectifs :

          * Identifier les éléments techniques et économiques nécessaires pour réussir son projet de conversion

          * Identifier les points clés à atteindre à chaque étape du projet

 

- Intervenant : Olivier LINCLAU (GAB 44) et Gilles LE GUELLAUT (CA 44), conseillers bio

 

- Programme détaillé : Vous trouverez le programme détaillé de la formation au bas de la page

 

- Inscription : GAB 44 ou Chambre d'Agriculture 44

 

 

 "COMBATTRE LES PARASITES DES CULTURES EN DEVELOPPANT LES AUXILIAIRES "

 

- Dates : 10 et 15 avril 2014

 

- Lieu : GAB 44 et dans les fermes participantes à la formation.

 

- Public : Agriculteurs bio de Loire-Atlantique souhaitant maitriser les parasites des cultures par le développement de la biodiversité sur sa ferme

 

- Objectifs :

          * Comprendre ce que regroupe le mot "biodiversité"
          * Mesurer l'impact de la biodiversité sur la gestion des parasites
          * Savoir identifier les atouts d'une exploitation
          * Connaitre les voies d'amélioration sur une exploitation
          * Appréhender les bénéfices environnementaux à court, moyen et long terme et l'impact sur le consommateur-acteur

 

- Intervenant : Intervention spécialisée d'un conseiller- animateur de la LPO et d'un agronome spécialisé en Agroécologie

 

- Programme détaillé : Vous trouverez le programme détaillé de la formation au bas de la page

 

- Inscription : GAB 44 : Tél. 02.40.79.46.57 ou accueil@gab44.org

 

 

Si ces formations vous intéressent ou si vous souhaitez plus

de renseignements, n’hésitez pas à nous contacter dès à présent !


Pgm - Connaitre l'AB 2014
Pgm - Convertir son élevage en AB 2014
Pgm - Combattre les parasites 2014

Accompagnement collectif

 

GROUPES D'ECHANGES

 

Une des missions et des valeurs du GAB 44 est d’apporter des connaissances et des savoir-faire en groupe afin de mettre l’accent sur l’échange entre producteurs. De ce fait, nous animons régulièrement différents groupes d’échanges (voir fiche ci-dessous).

 

 

 

FORMATIONS

 

Le GAB 44 accompagne collectivement tous les producteurs qui souhaitent progresser dans la connaissance et les savoir-faire par l’intermédiaire des formations agréées VIVEA (voir fiche ci-dessous).

 

=> Le Programme de formations 2013-2014 est disponible ci-dessous.

 

 

 

CERTIFICATION QUALITE POUR LA FORMATION

 

Dans un souci d'accompagner au mieux les producteurs, le Groupement des Agriculteurs Biologiques de Loire-Atlantique s'est engagée dans une démarche qualité.

 

Ainsi, le GAB 44 s'est engagé et a obtenu le certificat de conformité au référentiel "Des engagements certifiés pour la Formation des entrepreneurs du vivant".

 

A travers ce référentiel, le GAB 44 s'engage sur les caractéristiques suivantes:

          - Des formations construites à partir du recueil et de l'analyse des besoins des agriculteurs

          - Une offre de formation facilement accessible aux professionnels

          - Des méthodes de formation adaptées aux attentes des stagiaires assurées par des formateurs et des intervenants compétents et pédagogues

          - Une évaluation systématique auprès des stagiaires de la satisfaction et des acquis

          - Un respect des procédures du financeur

 

Le référentiel de certification de services peut-être obtenu ou consulté auprès de :

 

SGS ICS - 29, rue Aristide Briand - 94 111 Arcueil Cedex

tél. 01 41 24 86 54 - fax 01 41 24 89 96 - www.fr.sgs.com/certification

 


Programme de formations 2013-2014
Groupes d'Echanges
Formations VIVEA

Téléchargez le player Flash
pour visualiser cette animation.

Accompagnement individuel

 

FERTILISATION, GESTION DES SOLS ET DES CULTURES

 

Plan prévisionnel de fumure (PPF)

Chaque année, tous les producteurs utilisant des matières organiques doivent répondre aux exigences de la directive nitrate (éleveurs, maraîchers...). Cela suppose la réalisation en début de campagne d’un plan prévisionnel de fertilisation et le réalisé (cahier de fertilisation) (voir fiche ci-dessous).

 

 

Rotations et assolement

En amont du passage en AB de l’exploitation ou dans les quelques années qui suivent, la réflexion sur son assolement et les rotations demeure primordiale. Les conseillers du GAB vous accompagnent dans une démarche globale en s’appuyant sur les réalités pédoclimatiques du secteur géographique donné (voir fiche ci-dessous).

  

 

Diagnostic des sols

Un des grands principes de la Bio est de maintenir, voire de développer une bonne fertilité des sols, gage de réussite pour les productions végétales. Encore faut-il comprendre comment fonctionne le sol. Le GAB 44 s’appuie sur plusieurs approches en mettant l’accent sur la méthode du BRDA Hérody (voir fiche ci-dessous).

 

 

 

GESTION DU TROUPEAU

 

Diagnostic Obsalim

Piloter l’alimentation des ruminants par une autre porte d’entrée que les UFL et PDI. C’est ce qu’a mis au point le Dr vétérinaire Giboudeau, homéopathe. Il a donc, par ses nombreuses observations, décrit des signes cliniques qui vont permettre de gérer au mieux les rations distribuées (voir fiche ci-dessous).

 

 

Bilan fourrager et autonomie alimentaire

Savoir préparer le planning de ration en fonction de ses objectifs de production et le niveau de valorisation du pâturage est un enjeu majeur pour maîtriser l’autonomie alimentaire dans son élevage (voir fiche ci-dessous).

 

 

Gestion parasitaire en élevage bovin

Le parasitisme est un des points sanitaires que les éleveurs regardent de près. Le but de cet accompagnement est de donner des pistes de gestion durable tout en maintenant les performances de production. Il s’agit de cerner les risques potentiels, notamment sur les parasites des pâtures (strongles, douves, paramphistomes) (voir fiche ci-dessous).

 

 

 

APPROCHE TECHNICO-ECONOMIQUE

 

Prix de revient en vente directe

Depuis quelques années, beaucoup d’agriculteurs se sont installés sur des petites surfaces avec une volonté de vendre en direct dans différents circuits courts (marché, vente à la ferme, AMAP, resto-co…) et circuit long. Or dans ce type de vente, le GAB 44 a identifié que le prix de vente d’un produit sur les étales et le juste prix qui rémunère le travail de l’exploitant peut être grand (voir fiche ci-dessous).

 

 

Diagnostic coût alimentaire

En production lait ou viande, savoir évaluer, dans sa propre situation, le coût de production de ses aliments et le coût alimentaire s’avère important afin de connaître toutes les marges de manœuvre potentielles. En effet, être en mesure de connaitre où se situent les leviers (marchés ou exploitation même) est une des bases de cet accompagnement (voir fiche ci-dessous).

 

 

Bilan global et marges de progrès

Chaque agriculteur peut à un moment donné vouloir faire le point, prendre du recul avec une tierce personne connaissant l’agriculture biologique et ses valeurs. Le conseiller est là pour vous accompagner dans votre réflexion. Il apporte des suggestions en s’appuyant sur le réseau des producteurs bio et de son expérience (voir fiche ci-dessous).

 

 

 

CULTURES SPECIALISEES

 

Suivi individuel maraîchage

La CAB et le GAB 44 proposent depuis 2007 un accompagnement personnalisé sur le maraîchage biologique. Le réseau des producteurs bio a développé un suivi régional avec l’appui de deux techniciens expérimentés pour être réactifs. A travers les visites sur le terrain, les expérimentations, les techniciens sont connectés à vos préoccupations de maraîchers. Avec le suivi technique, vous aurez bien sûr un bénéfice direct pour votre structure maraîchère, mais vous participerez aussi et surtout à une mise en commun de vos savoir-faire techniques pour un développement harmonieux de la filière bio régionale.

 

=> Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de la CAB Pays-de-la-Loire.

 

 

Suivi individuel viticulture

Une technicienne régionale en viticulture et œnologie bio accompagne les vignerons dans leurs prises de décision, de la vigne à la cave. Elle apporte des connaissances techniques issues de l'expérience des vignerons de toute la France. Parcourant le vignoble, elle édite un bulletin technique hebdomadaire synthétisant les informations de terrain et les actions à mener en conséquence.

 

=> Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de la CAB Pays-de-la-Loire.


Plan prévisionnel de fumure (PPF)
Rotations et assolement
Diagnostic des sols
Diagnostic Obsalim
Bilan fourrager et autonomie alimentaire
Gestion parasitaire en élevage bovin
Prix de revient en vente directe
Diagnostic coût alimentaire
Bilan global et marges de progrès

Dernière mise à jour le 16/04/2014

Informations sur ce site

GAB 44 - Pôle de services du Pré St Pierre - 1, rue Marie Curie - 44 170 Nozay - 02 40 79 46 57 - Laissez-nous un message

Site financé avec le soutien du Conseil général de Loire-Atlantique,
du Conseil régional des Pays de la Loire et du Ministère de l'agriculture et de la pêche